Profil de l’Ambassadeur de la Paix

 

Originaire du territoire de Mwenga, né à Kitamba, en territoire de Fizi, dans la province du Sud Kivu, le Révérend Docteur Milenge Mwenelwata a consacré plus de 40 ans de sa vie à la pacification des communautés en République Démocratique du Congo (RDC) et dans la sous-région des Grands Lacs d’Afrique.

En date du 24 novembre 1993, le Maréchal Mobutu lui décerne la médaille de mérite pour acte de dévouement exceptionnel afin de couronner ses efforts pour la pacification des communautés à l’Est de la RDC.

En 1994, alors qu’un génocide fait rage au Rwanda, il est le premier à construire des  camps de fortune, avec les appuis financiers de la VEM, du Mennonite Central Comité (MCC), de l’Eglise Presbytérienne des Etats Unis, de l’Alliance Baptiste Mondial, etc., pour accueillir des réfugiés Rwandais au Sud-Kivu après qu’ils aient parcourus des milliers des kilomètres à pied assouvit, et il va  inspirer l’action de toute l’humanité à ce sujet. Son action en faveur des réfugiés consistait en l’accueil, l’hébergement, l’encadrement des enfants non accompagnés, à la réunification des familles, à leur intégration, à l’aide en vivres, en non vivres et à la scolarisation des enfants. Entre vents et marrées, le Rév. Dr Milenge Mwenelwata a su, avec l’accompagnement de Dieu et des bienfaiteurs, tenir à l’abri des dizaines de milliers de vies, et s’occupera ensuite du rapatriement volontaire de ces réfugiés lorsque le FPR de Paul Kagame a pris le pouvoir au Rwanda. La réussite de cette d’accueil, d’intégration et de rapatriement volontaire lorsque les meilleures conditions de vie se sont offertes avait, en son temps, motivé le Gouvernement congolais, quelques années après, d’accorder à l’ECC, par son entremise, l’autorisation de s’occuper de la démobilisation, de la réinsertion, et de la rééducation des ex combattants rwandais et ceux des groupes armés congolais rebelles.

Plus tôt en 1994, alors que le Président Mobutu venait de lancer le processus de démocratisation de la RDC, il s’était déjà rangé aux côtés de ses pères des Confessions religieuses pour mettre sur pied la CONEMA (Commission Nationale Élection Maintenant) qui en son temps revendiquait des élections urgentes, inconditionnelles, ouvertes et transparentes. C’est cette même commission, devenue Chaine de Solidarité Agissante (CSA), qui inspirera aussi la convocation d’une Conférence Nationale Souveraine en RDC.

En 1998, alors que la guerre gangrène en RDC, le Révérend Docteur Milenge Mwenelwata associe à ses efforts quelques compatriotes engagés pour accompagner les politiques aux pourparlers de Sun City. Pendant ce temps, il mettra sur pied un programme d’aide aux victimes de guerre qui leur venait en aide avec vivres, médicaments et vêtements à Bukavu. Inspirée par l’action solitaire et collective de cet homme, le Royaume de Norvège en commune mesure décidera aussi en son temps d’envoyer vers la RDC toute sa réserve en matériel médical qu’il conservait jusque-là en prévision d’une éventuelle troisième guerre mondiale. Il importe de rélever que cette importante aide de la Norvege a été orientée au Congo grace au plaidoyer de Monsieur Jorgen Ardang Grand ami du Congo. 

En 2011, alors que Goma est sous le feu des rebelles M23, le Rév. Dr. Milenge Mwenelwata, devenu 2ème Vice-Président National de l’ECC en 2010, en collaboration avec son Grand ami Feu Abbé Apollinaire Malu Malu Muholongu (paix à son âme) mobilisera tous ses pères des Confessions religieuses pour une tournée de plaidoyer aux Etats Unis, en Europe et en Asie dans le but de faire adhérer la Communauté Internationale à la lutte pour que soit mis fin à cette guerre fratricide. Dans cette tournée, les Chefs de Confessions religieuses embarquent avec eux abord des dizaines des centaines de kilos de cahiers de pétitions signées par le peuple congolais demandant un arrêt des hostilités et une réconciliation nationale. Ce geste surprendra partout dans tous les aéroports où ces hommes passent et même les Nations Unies n’en reviendra pas. Pour le Révérend Docteur Milenge Mwenelwata, ces centaines de kilos de pétitions écrites traduisaient la volonté de tout un peuple qui en avait marre des guerres en série qui, depuis 1996, ont faits plus de 6 millions de morts et détruit le tissu économique du pays.

Dès son retour au pays après cette tournée, il aidera à organiser le premier forum de la Société Civile du 23 au 27 juillet 2017, ensemble avec le Gouvernement Congolais et les partenaires extérieures, et qui va mettre sur pieds le Cadre National de Concertation des OSC. Refusant d’assumer aucune fonction en tête, il dira être convaincu que son rôle c’est d’accompagner et d’aider à organiser durant tout le long du chemin. Les participants à ces assises venus des onze ex-provinces de la RDC,  déçu par cette résilience du Révérend Docteur Milenge Mwenelwata, participants et partenaires techniques et financiers, décideront de faire de lui, en particulier, « Autorité Morale » de la Société Civile.

En 2013, il est intronisé officiellement Ambassadeur de la Paix par l’Observatoire Africain de la Sanction Positive (OASP). Plus de 800 personnes toutes catégories prendront part à cette cérémonie qui durera des longues heures et voyant cet homme dédié porter des insignes d’honneurs d’un Ambassadeur de la Paix.