CIME: Commission d’Intégrité et de Médiation Électorale

La CIME reçoit le nouveau leadership de l’ECC modèle d’alternance pour les élections en #RDC

Contexte de création de la CIME

La CIME a été créée pour aider les Congolais à contribuer à la tenue des élections libres, démocratiques, crédibles, neutres, transparentes et apaisées.

Vision de la CIME

La CIME est un cadre d’échange d’informations électorales et de dialogue permanents visant à gérer, par la médiation, les tensions électorales avant , pendant et après les élections, et à établir un schéma d’intégrité pour tous les acteurs impliqués dans le processus électoral.

Mission de la CIME

La CIME a pour mission de :

  • contribuer à la prévention et à la gestion des conflits électoraux de manière légitime et équitable ;
  • promouvoir la vérité des urnes et l’intégrité des élections ;
  • promouvoir la culture des résolutions pacifiques des conflits par les parties prenantes ;
  • contribuer à la lutte contre toutes formes de violence, de corruption et de fraude électorales ;
  • rappeler aux gouvernants et aux gouvernés des devoirs et obligations pour la tenue des élections libres, démocratiques, crédibles, transparentes et apaisées ;
  • contribuer à la vulgarisation des textes légaux et règlementaires relatifs au processus électoral en République Démocratique du Congo.

Objectifs de la CIME

  • contribuer à l’émergence en République Démocratique du Congo, d’une culture démocratique qui privilégie les élections libres, équitables et transparentes ;
  • prévenir les conflits électoraux à travers la médiation et la gestion pacifique des conflits ;
  • apporter à la CENI l’aide et appui dont elle a besoin pour organiser les élections dans un climat de vérité et de transparence ;
  • porter les électeurs congolais à se reconnaître comme premiers acteurs et premiers bénéficiaires des élections ;
  • porter les Congolais à aller aux élections dans la liberté de conscience et un esprit de responsabilité.

Organisation de la CIME

  1. A la tête il y a la plénière qui est composée de 16 personnes dont deux par Confession Religieuse ;
  2. Le Bureau composé de 5 personnes : le Président qui est de l’Eglise Kimbanguiste, le Vice-Président de l’ECC, le Trésorier de l’Eglise du Réveil du Congo, le Rapporteur de l’Eglise Catholique et le Coordonnateur de la Communauté islamique au Congo.

Réalisations de la CIME

  • désignation des Points focaux et des Chefs d’Antennes ;
  • contacts avec les politiciens pour la pacification dans le cadre de l’intégrité ;
  • plusieurs plaidoyers lors des troubles en rapport avec le changement de la Constitution ;
  • rencontres avec les jeunes, les femmes et les médias ;
  • mise en place d’un réseau de communication avec les jeunes afin qu’ils acceptent les élections.

Perspectives d’avenir

Dans les jours à venir, une campagne de sensibilisation des entreprises qui ont financé les guerres à l’Est de la RDC sera organisée afin que ces entreprises s’impliquent dans le financement pour la paix.

1 comment

  1. Pingback: Enjeux politique de l’heure en RDC: l’Union Européenne fait recours à la CIME – Eglise du Christ au Congo

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 4 =